next up previous contents index
Next: Les technologies du code Up: Les solutions envisagées. Previous: La notion de SandBox.

  
Les agents mobiles.

Le concept d'agent mobile est un peu particulier. Il repose non plus sur le modèle classique client-serveur mais sur un modèle d'exécution distribué. Supposons l'existence d'un domaine sur les hôtes duquel un système d'exécution distribué a été mis en oeuvre. Au lieu de faire négocier les systèmes entre eux avant un transfert de données, on fait intervenir des entités autonomes appelées agents mobiles. Un agent mobile est en quelque sorte une capsule contenant des éléments d'authentification et du code; qui est dotée de mécanismes de migration et de négociation. Ainsi, pour s'exécuter, l'agent mobile va tout simplement migrer et négocier lui même avec le système cible son exécution (autorisation, contexte, etc.). Certains systèmes permettent de faire circuler des agents sans leur donner de destination : l'agent va aller d'hôte en hôte jusqu'à en trouver un qui autorise son exécution. Le concept d'agent mobile pose un problème d'identification de la source des données, car cette identification est fournie par l'agent lui même et non par le protocole réseau sous-jacent puisque l'entité a pu visiter de nombreux hôtes avant d'arriver sur un nouveau. On imagine aisément les dangers que représente l'introduction pernitieuse d'agents ``pirates'' au sein d'un tel système.

Les agents mobiles constituent un sujet de recherche actif. Peu sûres à l'heure actuelles, leurs implémentations (Telescript , Voyager , RMIs ) sont principalement destinées à des environnements distribués fermés et protégés par les outils de sécurité classiques.


next up previous contents index
Next: Les technologies du code Up: Les solutions envisagées. Previous: La notion de SandBox.
BLANCHER Cedric (IT)
1999-11-19