next up previous contents index
Next: Le JavaScript. Up: La distribution de code Previous: Les MUDs programmables.

  
Le Safe-TCL

C'est l'implémentation la plus répandue. Dérivée du TCL, elle fournit des mécanisme de restriction. TCL a été écrit par John Ousterhout comme un langage de commande simple, propre, interprété et intégrable, équipé de capacités graphiques (TCL-Tk). Safe-TCL est restreint au niveau de l'accès au système de fichiers et interdit l'exécution de requêtes système arbitraires. L'originalité du Safe-TCL est de disposer de deux interpréteurs : un pour le code provenant d'hôtes de confiance, et une autre pour les autres hôtes. Ainsi, l'interpréteur ``sûr'' dispose de capacités étendues. A tout moment, une partie authentifiée du code peut être envoyée à cet interpréteur pour étendre de manière simple et temporaire le contexte d'exécution.

Safe-TCL a été écrit par Nathaniel Borenstein et Marshall Rose dans le but d'inclure des partie active aux emails . Avec l'introduction de deux types MIME  (application/safe-tcl et multipart/enabled-mail), un script Safe-TCL pouvait être inclu dans un message pour être exécuté soit à la distribution, soit à l'ouverture. Les concepts du Safe-TCL ont été ultérieurement adoptés par la communauté TCL et inclus comme standards dans les dernières versions du langage TCL-Tk.

Plus récemment, Safe-TCL a été adapté pour être utilisé sur le Web . Ces ``Tclets'' (prononcer ticlettes) sont téléchargées par le navigateur  puis exécutées par un plug-in , disponible pour la plupart des navigateurs.


next up previous contents index
Next: Le JavaScript. Up: La distribution de code Previous: Les MUDs programmables.
BLANCHER Cedric (IT)
1999-11-19