La seconde pensée m'est venue suite à la réception par email d'une candidature spontanée. Nous sommes quelques uns au labo à nous voir sollicités pour des candidatures spontanées, souvent pour des stages, parfois pour des postes. C'est relativement gratifiant, aussi les lisons-nous avec attention et y répondons dans la mesure du possible. Dans la mesure du possible parce que malheureusement, parfois, nous oublions[1]. Mais de temps à autres, certaines demandes que je reçois passent directement à la poubelle sans passer par la case lecture. C'est ce qui attendait celle que j'ai reçue il n'y a pas longtemps, à l'attention de "undisclosed recipients". D'habitude, je trashe directement ce genre de candidature, mais il se trouve que l'adresse email source me disait quelque chose. Alors suis-je remonté de quelques jours dans mes archives pour retrouver exactement la même lettre de motivation, mais ciblée cette fois. La vision que j'ai eue à ce moment précis a été :

%s/votre\ entreprise/EADS/g

Je ne dis pas là que l'art du search&replace dans Vi ou tout autre éditeur de texte ne soit pas un savoir utile, loin de là, mais bon... Si je conviens que l'important soit le fond de la demande, il y a des impressions qui transpirent de la forme qui ne donnent pas envie de pousser plus loin l'examen de la candidature. Et, aussi présompueux que ce que je suis en train d'écrire puisse paraître, ce fut le cas ici. Car aussi loin que je me creuse la mémoire, je ne me souviens pas avoir cédé à ce genre de facilité quand je cherchais un stage ou un emploi, prenant les quelques minutes nécessaires à adapter la lettre de motivation à chaque destinataire. Et quand bien même cet effort serait hors de portée, la moindre des choses serait de se montrer honnête avec son interlocuteur[2] en faisant une lettre vraiment générique. Parce que plus loin que la généricité du discours, c'est surtout le faussement ciblé qui m'agace, probablement parce que ça donne l'impression d'être pris pour un con...

Troisième pensée du jour, la pensée utile. Si vous devez trouver un hôtel à la dernière minute, genre le matin pour le soir, pour vous ou un ami qui, au hasard, arriverait légèrement en retard de Berlin et ne pourrait attraper son train pour Rennes à temps, évitez l'annuaire, Google et les sites de chaînes hôtelières, en particulier si vous ciblez un quartier précis, genre à côté de la gare Montparnasse... Non, passez directement par un site de voyage générique genre Last Minute, Expedia ou encore Opodo. Le second m'a en effet permis de trouver en à peine cinq minutes ce que les autres peinaient à me donner, et à un tarif nettement inférieur[3]. Comme quoi...

Et pour finir sur une note plus joyeuse, la quatrième pensée de la journée portait sur les RFC du 1er avril qui ne sont, heureusement, pas mortes ! Faute de trouver celle de 2007, j'avais abandonné les recherches, pensant qu'il n'y en aurait pas, comme en 2006. C'est suite à une discussion ayant dérivé sur le sujet que je relancé Google sur la question. Verdict : il y a bien eu une RFC du 1er avril 2007, qui a manifestement mis un peu de temps à se voir publiée. Il s'agit de la RFC 4824 délicatement intitulée "The Transmission of IP Datagrams over the Semaphore Flag Signaling System (SFSS)". Dans la lignée de la 2549, elle nous propose la méthode originale du secouage de drapeaux pour la transmission de données. Extrait :

3.4.  IP-SFS Control Signals

   Nine control signals are used to signal special IP-SFS
   conditions. Their meanings are listed in Figure 4.  The
   illustrations show each SFS as seen from the receiving
   side.

                  SFS      __0/    __0__   __0      \0|
                             |       |       |\      |
                            / \     / \     / \     / \
                             Q       R       S       T
                  IP-SFS    FST     FEN     SUN     FUN

                  -

                  SFS       \0/     \0__     0/_     0/
                             |       |       |       |\
                            / \     / \     / \     / \
                             U       V       W       X
                  IP-SFS    ACK     KAL     NAK     RTR

                  -

                  SFS        0__     0__
                            /|       |\
                            / \     / \
                             Y       Z
                  IP-SFS    RTT    unused

                  -

                  SFS      _\0/_
                            /|\
                            / \
                           Error
                  IP-SFS   unused

                    Figure 4: IP-SFS Control Signals.

La lecture est très ludique, en particulier la partie sur les limitations comme les variations du taux d'erreur ou la bande passante maximale. Mais ma préférée reste tout de même la 3514 et les nombreuses implémentations qui ont suivies.


Comme vous le voyez, ce fut une journée d'intense activité cérébrale, donc fatigante, et je m'en vais donc finir ma valise et couvrir la centaine de mètres qui me séparent du TGV qui me déposera à Rennes dans quelques heures.

Notes

[1] Auquel cas je tiens à vous présenter nos plus plates excuses !

[2] Comme avec soi-même...

[3] Genre -30%.