La conférence sera ouverte par une keynote plénière de William Beer sur les orientations du monde de la sécurité dans les dix ans qui viennent. Elle se terminera avec une intervention également plénière de Vincenzo Iozzo et Giovanni Gola sur la gestion de la confidentialité dans la vraie vie.

Entre les deux, il y aura les deux sessions en parallèle. Côté technique, le programme sera le suivant :

  • Philippe Langlois sur l'exploitation des réseaux SIGTRAN et SS7 ;
  • Chris Brown sur un sujet cher à Newsoft, à savoir l'échec de la sécurité ;
  • Alexandr Polyakov et Ilya Medvedovskiy sur la sécurité des ERP ;
  • Carric Dooley et Simon Roses Femerling avec un panorama sur les mots de passe en entreprise ;
  • Wim Remes sur les mauvaise pratiques dans l'utilisation d'un SIEM ;
  • Josh Abraham et Will Vandevanter sur les BusinessObjetcs de SAP ;
  • Barnaby Jack sur les ATM avec son fameux Jackpotting ;
  • Vishal Asthana sur la prise en compte de la sécurité en développement rapide ;
  • Bruno Oliveira et Jibran Ilyas qui étudieront quelques affaires de piratage, TJX en tête ;
  • Iftach Ian Amit sur les relations entre cybercriminalité et cyberguerre ;
  • Val Smith avec un talk sur la communauté hacking chinoise.

Côté business, ça donnera ça :

  • Allison Miller et Alex Hutton sur la modélisation des menaces ;
  • Matt Bartoldus sur la SDL ;
  • Richard Stiennon sur la cyberdéfense ;
  • Amrit Williams sur les hyperviseurs ;
  • Erin Jacobs et Mike Murray sur la carrière des g33ks en sécurité ;
  • une session de deux heures sur l'évaluation des antivirus par TrendMicro ;
  • Andrew Hay et Chris Nickerson sur le rapprochement des mondes du business et du hacking ;
  • Jacob Appelbaum sur l'anonymat et la protection de la vie privée avec Tor ;
  • Brian Honan avec un retour d'expérience sur l'implémentation du CERT irlandais ;
  • Jayson E. Street également sur la modélisation de menaces.

Globalement, c'est un très bon programme, sur le papier du moins. D'un autre côté, comme je suis en partie responsable de ces choix, je ne vais pas vous dire que ça va être nul ;) Il y a du contenu intéressant avec des intervenants qu'on n'a pas trop l'habitude d'avoir à portée de main en Europe.

Comme je le disais plus haut, si vous voulez faire un saut à Barcelone pour SOURCE, vous pourrez économiser 25% sur le prix de l'entrée en entrant le code CBSOURCE sur la page d'inscription.

Update (13/08/2010) : comme cela vient d'être noté en commentaire, ceux qui auront acheté une place pour BruCON juste après peuvent obtenir 50% de réduction avec le code SOURCEBru10.


PS : j'ai quelques photos en stock si ça peut vous donner envie ;)