Logo SSTIC

C

'est ce soir que seront ouvertes les hostilités du SSTIC 2012, dixième du nom. Lancement qui demande, les habitués ne me contrediront pas, une sérieuse préparation, autant mentale que physique. Il s'agit d'abord s'assurer que toutes les tâches dues pour la fin de la semaine seront rendues d'ici cet après-midi, histoire de pouvoir profiter pleinement de l'évènement. Ensuite, on pourra s'attaquer à la constitution du kit de survie : laptop, alim, paracétamol, appareil photo, batteries chargées, multiprise, trousse de toilette, un peu de lecture pour le TGV, quelques fringues, etc. Et juste avant de foncer vers Montparnasse, imprimer son badge, puis son billet de train le cas échéant.

Ce soir, on attaquera tranquillement à la descente du train avec le dîner des speakers, puisque cette dixième édition marque en ce qui me concerne une retour au comité de programme. Je ne doute pas que la soirée s'orientera tôt ou tard vers la rue Saint Michel, sans dépasser le stade de l'échauffement. Parce que bon, ce n'est pas comme si les choses sérieuses ne commençaient que demain matin...