Logo

Ma petite parcelle d'Internet...

Un autre regard sur la sécurité informatique, entre autres futilités.

dimanche 10 octobre 2010

Récupérer un LensType Pentax en PHP...

Collection d'objectifs

R

égulièrement, c'est à dire pratiquement à chaque fois que j'annonce la mise en ligne d'une nouvelle galerie de photos, on me demande comment je fais pour récupérer le nom de l'objectif. Si le fait de l'extraire des données EXIF semble une évidence, on découvre rapidement que ce n'est pas accessible via un tag standard. Et donc que le support EXIF de PHP ne permet pas de le récupérer simplement.

Et pour cause. Le type d'objectif utilisé est en fait une donnée ajoutée, le cas échéant, par le constructeur du boîtier dans un tag appelé MakerNote. Il s'agit d'un blob au format propriétaire à chaque constructeur qui y met ce que bon lui semble. Aussi, pour le parser efficacement, il faut soit avoir recours à une bibliothèque PHP additionnelle, soit se palucher le MakerNote à la main. Ayant déjà assez de code PHP qui tourne comme ça, j'ai choisi la deuxième solution...

Lire la suite...

Note : 0.0/5 pour 0 vote

samedi 4 septembre 2010

Geotagging sous Linux...

Global Positioning System

J

e viens de faire l'acquisition d'un tracker GPS que je destine, au moins dans un premier temps, au géocodage de mes photos. Après des recherches que je n'oserais qualifier d'approfondies, mon choix s'est porté sur le Qstarz BT-Q1300S.

Pas forcément pour faire du jogging, même si j'en aurais besoin, mais tout simplement parce qu'il est simple, fin, léger et, surtout, complètement supporté sous Linux. Car aussi riche que puisse être la dotation logicielle fournie par le constructeur, je traite mes photos sous Linux, pas sous Windows ni MacOS. Mon geotagging se fera donc sous ce même OS, et je me propose de vous compiler ici ce que j'ai trouvé et testé.

Lire la suite...

Note : 5.0/5 pour 1 vote

lundi 2 août 2010

La macro sans se ruiner...

Photo macro

O

n désigne couramment sous le terme de macro les photos de sujets minuscules qu'on prend de très près, comme les fleurs ou les insectes. La macrophotographie, par définition, désigne les clichés de rapport 1:1 ou plus, c'est à dire pour lesquels l'image sur le capteur est d'une taille supérieure ou égale à celle du sujet. Pour les rapports plus petits, on parle de proxiphotographie, et c'est en général le terrain qu'on explore avec un objectif classique ou un compact.

Si vous avez déjà essayé, vous avez dû vous apercevoir que faire de la vraie macro nécessite des objectifs spécifiques. Ces objectifs ont en effet une distance minimale de mise au point extrêmement courte qui permet, en s'approchant au plus près du sujet, d'obtenir le fameux rapport 1:1. Il existe cependant des alternatives à ces objectifs souvent coûteux permettant d'aborder la macro sans se ruiner.

Lire la suite...

Note : 1.0/5 pour 1 vote

jeudi 22 juillet 2010

Stratégies de départ en vacances...

Sac à dos photo

Q

uand on commence à s'intéresser à la photo en oubliant de laisser son hémisphère g33k au placard, on est souvent confronté à quelques crises de LBA, ou Large Buyer Addiction. Et c'est d'autant plus vrai quand vous avez à disposition un marché de l'occasion dynamique fournissant aussi bien du matériel récent que des antiquités à des prix tout à fait abordables.

Aussi, depuis que je me suis lancé dans le monde du reflex numérique, mon équipement a littéralement explosé avec deux boîtiers argentiques, sept objectifs dont cinq manuels, principalement des focales fixes, sans compter un nombre conséquent de babioles en tout genre. Et maintenant que j'ai tout ça sous la main et que je suis sur le point de partir en vacances, vient l'heure des choix. Ou comment remplir efficacement la besace sans la faire exploser...

Lire la suite...

Note : 4.0/5 pour 1 vote

mercredi 3 mars 2010

De l'équivalence 24x36...

Sigma 100-300mm f/4

S

i vous vous intéressez aux reflex numériques, vous avez forcément vu ou entendu une mention à la fameuse "équivalence focale 35mm". Pour résumer rapidement, on vous explique que si vous montez un objectif sur un reflex numérique équipé d'un capteur APS-C, c'est à dire ce qui équipe les boîtiers grand public ou semi-professionnels, il faut multiplier sa longueur focale par généralement 1.5 pour obtenir la focale effective. Donc que si vous montez un 200mm sur ce boîtier, vous obtiendrez l'équivalent d'un 300mm monté sur un boîtier 24x36 ou Full Frame.

C'est beau, c'est magique. Enfin quand même, quand on est un peu curieux, ou qu'on a fait un peu d'optique, on ne peut que se demander par quel miracle une valeur propre à l'objectif, sa longueur focale, se trouverait affectée par une modification de la taille de la surface sensible au niveau du boîtier. Comme pleins de choses dans la vie, c'est bien sûr un résumé un peu rapide pour expliquer la réalité. Raccourci largement exploité par certains marketeux...

Lire la suite...

Note : 0.0/5 pour 0 vote

jeudi 10 septembre 2009

Des objectifs manuels et des boîtiers numériques chez Pentax...

smc Pentax K 200mm f/2.5

J

e viens de m'offrir une antiquité. Un de ces magnifiques vieux cailloux : un smc Pentax K 200mm f/2.5 avec une optique en parfait état. Si on considère que cet objectif a été produit entre 1979 et 1986, il est plus vieux que certains de mes lecteurs. Mais avant d'apprécier la satisfaction de shooter avec cet objectif presque exceptionnel aujourd'hui, encore faudrait-il pouvoir l'utiliser.

Car si on vous vante la célèbre monture K qui équipe la quasi-totalité des reflex de la marque comme offrant une parfaite compatibilité dans tous les sens entre les objectifs et les boîtiers, ça ne s'avère pas tout à fait exact. En effet, si vous montez un tel objectif sur votre boîtier numérique Pentax, ce dernier refusera tout simplement de prendre le moindre cliché. Aussi je me propose de synthétiser ici pourquoi ça ne marche pas, et in fine le plus intéressant, à savoir comment y remédier.

Lire la suite...

Note : 3.6/5 pour 5 votes

mercredi 19 août 2009

L'attirail photo sous Linux...

Playmobil photographe

Q

uand on fait de la photographie numérique, pour le fun ou l'art, avec un compact ou un DSLR full frame, les images finissent sur un ordinateur. Ordinateur sur lequel on va les manipuler. Qu'il s'agisse alors de besoins simple comme les visionner, les remettre droites ou les uploader en ligne, ou des opérations plus avancées comme de la retouche, de l'assemblage HDR ou de la constitution de panoramas, il va falloir des logiciels adaptés.

Autant on en trouve pléthore sous Windows et MacOS, autant sous Linux, c'est plus diffus. Aussi je vous propose ici une brève liste de softs sous Linux pour manipuler des photographies, les retoucher, éventuellement les assembler et finalement les mettre en ligne. Cette liste ne se veut pas exhaustive, puisqu'il s'agit juste des logiciels que j'utilise. Ce n'est pas non plus un tutoriel sur l'utilisation des-dits logiciels...

Lire la suite...

Note : 4.7/5 pour 3 votes

mercredi 12 août 2009

Rétrospective photo...

Pentax K20d

M

arquons donc une petite pause dans le ping-pong de trolls estival et parlons d'autre chose que de sécurité informatique. Genre de photographie par exemple. En effet, comme vous avez pu le remarquer, je prends pas mal de photos.

Ce qui n'est pas en soi un sujet à discussion, si ce n'est que c'est un mal qui empire avec le temps et qui sans pour autant se voir élevé au rang de passion, n'en est pas moins devenu pour moi beaucoup plus qu'un passe-temps. Nul besoin d'en grapher l'évolution pour le voir... Passe-temps qui nécessite de traîner toujours un peu plus de matos au fil du temps, en particulier depuis que je suis passé au reflex numérique, DSLR pour les intimes.

Lire la suite...

Note : 5.0/5 pour 1 vote